Le PCA du Groupe Wadi Koundi au service de la nation

Le groupe Wadi-Koundi est l’une des grandes entreprises en vogue, connu pour son dynamisme dans l’apport des solutions innovantes recherchées par les plus hautes autorités pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. Incarné par le dynamique fils du pays Toumaï, Alhadj Saleh ABAKAR ABDERAMANE.

Faut-il rappeler, grâce à ses réalisations,le Groupe Wadi Koundi, reste indélébile dans les souvenirs des tchadiens et demeure incontestablement la solution recherchée par les plus hautes autorités du pays pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour l’autosuffisance alimentaire au Tchad et peut-être au-delà de la sous-région.
A travers son entreprise WADI-KOUNDI, tout tchadien sans distinction aurait consommé dans son assiette des œufs produits par sa ferme avicole de Mandela à la sortie sud de N’Djamena, ou encore peut-être plutôt consommé du maïs de qualité supérieure que seul son groupe détient le secret de production dans les polders du Lac Tchad. Bref, il est bien clair et nette que la route du développement agroalimentaire passe inévitablement par cette entreprise d’une grande vision de développement.


Partenaire engagé du Gouvernement aux côtés de feu Chef de l’Etat Idriss Déby Itno Al-hadj Saleh Abakar est donc sans nul doute, ce digne fils du pays, sur qui, le feu Président de la République comptait pour sortir le Tchad du cycle infernal de l’insécurité alimentaire.
Pour lui, la terre ne ment jamais et le seul moyen de prouver la solidarité et l’hospitalité tchadienne au-delà de nos frontières, c’est de valoriser le secteur de l’agroalimentaire et venir au secours des personnes en difficultés, mettant à leur disposition des produits agricoles adaptés et résilients. A travers les actions menées sur le terrain par le groupe Wadi-Koundi, beaucoup de tchadiens voient leurs repas garantis.

Un exemple de réussite qui allie entrepreneuriat et philanthropie

La ferme agricole produit une quantité importante des œufs pour le bien être de la population tchadienne. En outre, dans les polders du Lac-Tchad surtout tout au long de ce Lac, ce sont entre autres trois mille hectares qui sont exploités pour la culture du Maïs afin de mettre à la consommation des tchadiens à bas prix défiant toutes concurrences, une aubaine pour les ménages vulnérables surtout en tant de crise sanitaire liée à la pandémie du Covid 19. L’intention du Président du Conseil d’Administration du groupe est de participer activement à lutter contre la famine qui touche une franche de la population tchadienne.

La ferme du groupe Wadi-Koundi a produit une quantité importante des œufs et exploite 3000 hectares des champs dans les polders du Lac-Tchad pour la culture du maïs, dédiée à la consommation locale à un prix abordable à la portée de tous les ménages.
Hormis, la ferme et l’exploitation de quelques champs, le PCA du groupe Wadi-Koundi a construit 300 château d’eau travers les provinces du Kanem, du Lac, de Hadjer Lamis et du Chari Baguirmi pour drainer des eaux de plusieurs polders à travers les villages tels que, Krengui Djarwa, Elegounga Malloum Mahamat, Kouro-Kouro, Massages, Gaya, Mondo, Koundi, Am Chirté, Djougoum, Arkiney, Djounoum Mao Kanem, Barbarka(Kalwa), Koumbagri, Issape, Koundi…


Ce procédé défie toute concurrence des produits importés, une sorte d’aubaine pour les ménages vulnérables en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus.
Tout développement passe nécessairement par la valorisation du secteur de l’agroalimentaire. Faire confiance à Wadi-Koundi c’est avoir la volonté de lutter contre la famine, et dépenser moins pour contribuer au développement socioéconomique du pays.

DGB

Related posts

Leave a Comment